SOMMAIRE


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue (pour chaque mouvement numéroté)



KISHI Koichi (1909-1937)


VIOLON ORCHESTRE

Concerto 1933  icone   (****/***/****) icone

Concerto magnifique, sublime, éblouissant comptant certainement parmi les meilleures du genre. Aucun qualificatif n'est trop élogieux pour caractériser cette œuvre. Elle comporte tout ce qu'un concerto moderne peut présenter d'originalité, de maîtrise, d'élaboration, de subtilité. Kishi utilise magistralement les superpositions complexes de registres instrumentaux dans la plus parfait congruence, qu'il s'agisse des cuivres, des bois ou des cordes, la trompette, le basson notamment utilisés en pianissimo. Il exploite magistralement le contraste entre les parties rapides et les parties lentes et il développe des crescendo d'amplification savamment amplifiés, dans la légèreté, la souplesse. Sur le plan des influences, l'on pourrait discerner une ambiance rhapsodique légèrement perceptible mêlant sonorités extrême-orientales, parfois russe, tzigane ou même ibérique. Quelques réminiscences du Sacre de Stravinski, la magie de Rimski parfois. Le soliste, souvent dans une sonorité voilée, multiplie les passages rapides d'une fulgurance rare. Il se développe notamment en une grande cadence centrale dans le premier mouvement. Les 1er et 3ème mouvement bénéficient d'une thématique bien caractérisée. Celle du second mouvement apparaît moins nette, cependant reste suffisante pour maintenir l'intérêt. Une œuvre essentielle dans le genre concertant et moderne qui s'impose au mélomane.

SOMMAIRE


Site optimisé pour norme W3C sous Linux