SOMMAIRE


LETTRE-MÉLOMANE 2017-06


LÉGENDE DES APPRÉCIATIONS SUR LES OEUVRES


- : peu intéressant

* : assez bon

** : bon

*** : excellent

**** : exceptionnel


Exemple pour une oeuvre en plusieurs mouvements :

Concerto (*/*/-/*)

icone Écouter
icone Voir une évaluation continue




BÉRIOT Charles Auguste de (1802-1870)
VIOLON ORCHESTRE
Scène de Ballet  icone   (***)  icone
C'est une œuvre très pure que nous livre ici Charles de Bériot, tant sur le plan violonistique que symphonique. La thématique tend vers la forme de la valse, selon une virtuosité tempérée, mais très mature: un pont entre Vieuxtemps et Paganini, dont le compositeur adopte la recherche d'une tessiture très aiguë (au contraire de Vieuxtemps). L'orchestration, peu colorée, se trouve bien rehaussée par l'emploi judicieux des timbales.
DVARIONAS Balys (1904-1974)
ORGUE ORCHESTRE
Concerto 1 G minor (1960)  icone   (-/-/-/-)  icone
Concerto pseudo-moderniste, relativement tonal et même mélodique. L'absence d'intérêt, à mon avis, de cette œuvre provient plutôt de la très grande faiblesse de sa thématique plutôt qu'aux éléments modernistes, assez anodins. On retiendra tout de même, à mon sens, des passages confus et des dissonances gratuites, une orchestration rudimentaire.
GIANNINI Vittorio (1903-1966)
ORCHESTRE
Symphonie 5 (1965)  icone   (-/*/**)  icone
Dans cette symphonie, Giannini s'est appuyé sur un style orchestral résolument moderne, utilisant principalement les percussions et les cuivres. Le caractère bruyant de son instrumentation est tempéré par des motifs relativement mélodiques. Le premier mouvement, alternant des épisodes figés et des épisodes de forte intensité sonore, me paraît receler très peu de matière musicale. Il en est à peu près de même pour le 2ème mouvement, succession d'un thème très lent à la flûte et d'un vaste crescendo aux cordes. C'est à mon avis dans le 3ème mouvement que Giannini tire parti de sa maîtrise symphonique par une alternance rapide des registres sonores et une grande inventivité motivique.
HAENDEL Georg Friedrich (1685-1759)
ORCHESTRE
Musci for the Royal Fireworks (1749)  icone   (-/-/-/-/-)  icone
Dévolue à des représentations officielles d'apparat, cette musique en porte la caractéristique essentielle, me semble-t-il, une faible élaboration, des motifs convenus, une orchestration rudimentaire. On exceptera cependant l'un des motifs, en seconde partie du premier mouvement, qui présente une certaine séduction. Il paraît dommage que le nom célèbre d'Hændel serve de caution à de tels épanchements musicaux, à mon sens très primaires. C'est heureusement dans ses concertos pour orgue que ce compositeur a montré la mesure de ses capacités compositionnelles et de son inspiration.
KOVAROVIC Karel (1862-1920)
PIANO ORCHESTRE
Concerto F minor op 6  icone   (*/*/**)  icone
Malgré un certain élan lyrique communiqué à cette œuvre, elle ne parvient pas à convaincre, me semble-t-il, en raison d'un style souvent lourd et statique. La partie pianistique procède souvent par accords, s'émancipant rarement pour des figurations d'une virtuosité limitée. Quelques thèmes bienvenus, notamment dans le dernier mouvement, permettent heureusement d'échapper à ce magma pesant.



http://www.critique-musicale.com

À bientôt
Claude Fernandez


SOMMAIRE